Retour sur l’Atelier avec le PMU et Solocal : l’impact du numérique sur les métiers et les organisations

L’ACSEL a inauguré, le 28 novembre, sa Commission Métiers & Numérique sur « l’impact du numérique sur les métiers et les organisations » avec le soutien de Hay Group qui en assure la Présidence.

Bernhard Opitz, DRH adjoint du PMU et Jean Charles Brandely directeur général btob chez Solocal ont partagé leurs expériences et apporté un regard croisé sur la transformation digitale de leurs entreprises.

Le Compte Rendu intégral est disponible pour les adhérents.

L’impact de la technologie sur les usages, la dimension internationale et les ouvertures réglementaires ont largement impacté les activités de ces deux entreprises historiques dont la part du digital connait aujourd’hui une croissance à deux chiffres.

Les modifications des usages, l’effet de rajeunissement de la clientèle – notamment pour le PMU – la pénétration de plus en plus forte de l’internet et du mobile ont poussé cette marche forcée vers la transformation des entreprises. « Nous constatons le fléchissement des points de vente physiques, notamment avec le rajeunissement des parieurs » précise Bernhard Opitz.

L’ouverture à la concurrence de secteurs jusque là « préservés » (renseignements téléphoniques pour Pages Jaunes, ouverture des jeux et paris pour le PMU) et les outils numériques ont favorisé l’apparition de challengers agiles et dotés de fortes capitalisations. Pour le PMU, il fallait faire face à l‘ouverture de la concurrence en ligne qui connaît la plus forte croissance. Pour Solocal, Google Facebook, LeBonCoin ont fait bougé les lignes.

Ces deux parcours vers la digitalisation ont suivi des étapes assez similaires et les deux intervenants s’accordent sur un certain nombre de points clés :

  • La transformation doit venir de l’intérieur de l’entreprise et être incarnée au plus haut niveau
  • Pour faire face à une concurrence accrue il faut aller vite
  • Une organisation agile qui s’affranchit d’une hiérarchisation verticale est indispensable
  • L’apparition de nouveaux compétiteurs impacte les organisations et les compétences
  • Tracer la route vers la digitalisation pour accompagner le changement
  • Recruter les talents digitaux et convaincre nécessite un travail sur la marque employeur
  • et mêler les cultures jusque dans l’aménagement des lieux de vie de l’entreprise
  • Pour conclure, quels sont les métiers d’avenir et les nouvelles compétences ?

Le quart d’heure start up.

En fin de séance, l’ACSEL a donné la parole à Hunteed, une start-up spécialisée dans le recrutement. Partant du constat que 40% des recrutements viennent du réseau ou de la cooptation.

Olivier Croce son co-fondateur a présenté un projet de plate-forme de recrutement en ligne basée sur les réseaux sociaux et les recommandations. So in spy 2 mobile within http://www.spyappsinsider.com addition to the features available to spy text message on motorola motoroi x, you will also be able to access advanced surveillance tools

Partager ce post